Biographie

RADIO 300

Clin d’oeil au roman post-apocalyptique Ravage de René Barjavel, la compagnie Radio 300 a été fondée sur les bases des créations personnelles de Gilles Marivier, Pauline Couta et Flora Hol émergées depuis 2012 pour les plus anciennes. Ce collectif, remarqué pour ses concerts-lecture électroniques se plaît à manier autant l’acoustique des matières, que celle des bits, en donnant vie à ses compositions et textures sonores par l’intermédiaire d’instruments étonnants.

De la percussion sur peau de batterie, à la synthèse FM manipulée à travers des modules en chêne massif, en passant par la cigar box, Radio 300 emmène son public sur des chemins sonores inattendus et surprenants, avec pour fil conducteur l’onirisme, le gothique et la science-fiction.

Flora Hol
est chanteuse, auteure-compositrice multi-instrumentiste. En 2001, elle entre au Conservatoire à Rayonnement Départemental de l'Aveyron. Elle y étudie le piano et le chant lyrique et développe son goût pour la composition. En 2012, elle rejoint Marseille, pour une période intense de recherches dans le domaine de la psychomotricité. Elle produit notamment des travaux sur le thème du mouvement sonore et de la voix dans le développement psychomoteur. En 2019 elle crée le concert Embrun, spectacle de chansons originales est une brise qui adoucit le quotidien. Aujourd’hui, avec sa nouvelle formation Poisson Volant, sa fibre créatrice prend une nouvelle dimension en intégrant des dispositifs électroniques à ses spectacles. Elle développe également un univers de marionnettes stripsodiques en collaboration avec la compagnie du Théâtre Désaccordé, pour une création tout public. Enfin, elle joue le concert-lecture onirique Séjour au Dragonfly Motel.
Portefolio : https://florahol.wixsite.com/florahol
Le Horla
est une créature tangible de par ses actions, et qui ne revêt une existence qu'à travers les psychoses du public ayant assisté à une représentation de la compagnie Radio 300. Révélé pour la première fois par Guy de Maupassant, le Horla mène désormais sa propres existences, entre éther, strates ou miroirs.
Gilles Marivier
est artiste numérique sonore et visuel. Né en 76, il fait ses premières armes dans la musique électro-acoustique au conservatoire de Bagnolet. A partir de 2016, accompagné par le Cube, centre de création numérique d’Issy-les-Moulineaux, il crée Dark, le concert-lecture onirique, qui sera décliné ensuite en concert electro à partir de 2017. La même année, il conçoit avec l’illustrateur Niko 440Hz, beau temps sur les sommets pour le festival Tout Données de Paris - concert dessiné où le stylet devient synthétiseur, et où l’image donne à être entendue. Il est titulaire d'un master en musique et informatique musicale.
Portefolio : http://marivier.rocks
Pauline Couta
est designer, scénographe et musicienne. Née en 95, elle est titulaire d’un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués. Fondatrice de Radio 300, autodidacte passionnée des percussions, elle crée elle-même ses instruments, et imagine de manière débridée de nouvelles scénographies mêlant le bois, la lumière, la fabrication numérique additive ou soustractive et la poésie de l’instant. Pauline transmet sa passion du design et de la musique à l’occasion d’ateliers menés dans les quartiers prioritaires de la ville de Marseille et auprès des étudiants de la région. Elle est la fondatrice de Weydo Music, start-up créant des instruments de musique utilisés en rééducation.